Thématiques

Pénuries de médicaments, enfin des sanctions financières !

Face à la hausse exponentielle des ruptures d’approvisionnement de médicaments, le gouvernement va proposer au Parlement de voter des sanctions financières en cas de négligences des laboratoires, à savoir

  •  jusqu’à 30% du chiffre d’affaires journalier réalisé en France, en cas de pénurie
  •  facturer le coût des solutions de remplacement
  • et pour les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur, les laboratoires devront constituer un stock de sécurité de 2 à 4 mois.

QUE CHOISIR n°585 du mois de novembre 2019, page 8

Articles relatifs

Assurance vie : recherche des bénéficiaires

UFC Que Choisir Occitanie

Un peu de souplesse en pharmacie !

UFC Que Choisir Occitanie

Action de groupe : A préjudice sans frontière, défense européenne des consommateurs