Santé Thématiques

Chimiothérapie : les perruques seront enfin mieux rembourser

Depuis le vendredi 21 décembre 2018, un avis de projet avait été publié au Journal officiel pour une meilleure prise en charge des prothèses capillaires. L’enjeu pour les malades du cancer était de taille puisque le remboursement des prothèses capillaires était bloqué depuis dix ans.

Le nouveau remboursement est effectif depuis le 2 avril 2019 et distingue  3 sortes de prothèses capillaires.

  • Les perruques de classe 1 (cheveux synthétiques): le remboursement peut s’élever jusqu’à 350 euros pour une perruque dont le prix de vente ne dépasse pas les 350 euros, ce qui implique que les malades peuvent acheter sans reste à charge.
  • les perruques de classe 2 (fabriquées avec plus de cheveux naturels) dont le prix de vente ne dépasse la somme de 700 euros, seront remboursées à hauteur de 250 euros.
  • Et les perruques de plus de 700 euros ne seront pas remboursées.

Il  faudrait rappeler que porter une perruque quand on a perdu ses cheveux suite à une chimiothérapie n’est pas qu’un problème esthétique ou de simple apparence. Pour beaucoup de femmes c’est aussi la possibilité de ne pas faire savoir qu’elles ont eu un cancer à leur entourage et notamment à leurs employeurs .

QUE CHOISIR n°580, du mois de mai 2019 page 11

 

Articles relatifs

Aérien : indemnisation et correspondance ratée

UFC Que Choisir Occitanie

Lutte contre la fraude en matière de rénovation énergétique

UFC Que Choisir Occitanie

Le tout internet

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +