Thématiques

Un peu de souplesse en pharmacie !

La règle de base est claire : le pharmacien n’est pas autorisé à délivrer une quantité de médicaments supérieure à « quatre semaines ou trente jours selon le conditionnement ».

Le problème se pose lorsqu’on vous a prescrit un traitement de six mois et que les boîtes de médicaments ne contiennent que 28 comprimés.

C’est pour ces cas de figure que l’Assurance maladie a rédigé une circulaire le 22 mai 2000 qui assouplit la règle en établissant que lorsque la continuité du traitement est nécessaire et en l’absence d’une nouvelle prescription, il convient de ne pas opposer de refus de prise en charge. 

QUE CHOISIR n°146, du mois de février 2020, page 15

Articles relatifs

Bilan énergétique gratuit, gare aux arnaques

UFC Que Choisir Occitanie

Disparition de Mme Nathalie Debar

UFC Que Choisir Occitanie

VRAI ou FAUX ?