Economie

Rattrapé par la loi sur plus values

Rattrapé par la loi sur les plus values mais in fine remboursé

Monsieur C.A. vend un terrain à une collectivité territoriale de l’Ariège fin 2012, Mais plus d’un an s’écoule avant la rédaction de l’acte définitif et suite au changement de loi concernant les plus-values du 1er février 2012 le vendeur est soumis à une majoration de l’imposition sur sa plus value qui aurait largement pu être évitée. L’intervention de l’AL de l’Ariège a débouché sur le remboursement de 1490 euros par l’Etude notariale

L’équipe litige de l’Ariège

 

Articles relatifs

La liquidation d’un contrat d’assurance

UFC Que Choisir Occitanie

Surendettement

UFC Que Choisir Occitanie

Crédit revolving

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +