Thématiques

Coronavirus : vos recours en cas de retard de livraison

Plus les jours passent et plus l’épidémie de coronavirus perturbe les échanges internationaux.

Le vendeur est-il en droit de retarder une livraison à cause du coronavirus ?
Vu son caractère « imprévisible, irrésistible et extérieur », l’épidémie de coronavirus aurait toutes les chances d’être considérée comme un « cas de force majeure » par un juge, ce qui a pour conséquence de dégager le professionnel de certaines de ses responsabilités. En l’occurrence, il pourrait notamment s’exonérer de respecter les délais de livraison promis au moment de la commande.

Quels sont vos recours ?
Vous ne pourrez pas contraindre le professionnel de vous livrer le produit en temps et en heure. Si vous voulez absolument recevoir le produit que vous avez commandé, il vous faudra faire preuve de patience. Sinon, vous aurez toujours la possibilité d’annuler la commande par écrit (courrier recommandé ou e-mail). Le professionnel est alors tenu de vous rembourser les sommes prélevées dans un délai de 14 jours.

Je souhaite retourner un article, mais il risque d’arriver au-delà du délai de rétractation : qu’est-ce que je risque ?
Rien, tant que vous avez la preuve que vous avez remis le colis à La Poste en temps et en heure.
14 jours suivant la réception, le vendeur ne pourra rien vous reprocher, même s’il reçoit le produit des semaines ou mois plus tard. Il devra aussi procéder au remboursement des sommes versées dans les 14 jours suivant le moment où vous l’avez averti de votre souhait de vous rétracter.

Pour plus d’information consulter l’UFC QUE Choisir national

Articles relatifs

Mesures pour une rue propre

UFC Que Choisir Occitanie

COVID-19 et les téléconsultations

UFC Que Choisir Occitanie

Immobilier : achat et clause suspensive

UFC Que Choisir Occitanie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +