Santé Thématiques

Coronavirus et alimentation

Y a t’il un risque de pénurie alimentaire ?
La France est une puissance agricole , donc pas d’inquiétude à avoir coté approvisionnement si la population se comporte de façon normale, sans stocker inutilement.

Y a t’il un risque de contamination par voie alimentaire ?
L’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques rappelle que « les virus étant sensibles à la chaleur, le risque d’infection peut être réduit en réchauffant les aliments ».

  • Ainsi une cuisson à 63 °C pendant quatre minutes permet ainsi de diviser par 10 000 le risque de contamination, rapporte l’Anses.
  • Le froid, à l’inverse, semble inefficace : « les précédents coronavirus connus, SARS et MERS, […] peuvent rester infectieux dans un état congelé, à -20 °C, pendant deux ans », avertit l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques.

De plus l’ingestion ne semble pas du tout être une voie privilégiée d’infection. « Le SARS-CoV-2 appartient à la famille des virus enveloppés, qui sont beaucoup plus fragiles que les autres, explique Gilles Salvat, directeur de la recherche à l’Anses et qu’il est probablement sensible à l’acidité gastrique.

Rappelons aussi que pour éviter la contamination entre les membres d’un même foyer, il faut  impérativement se laver les mains avant de cuisiner et bien laver sa vaisselle et ses couverts sans que la stérilisation soit nécessaire. Les coronavirus sont sensibles aux substances qui dissolvent les graisses, tels que les alcools ou agents de surface contenus dans les savons et les détergents pour vaisselle. Donc d’après l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques le virus est inactif après le lavage et séchage en lave vaisselle à 60 ° C ou plus .

Donc le risque de contamination par voie alimentaire s’avère plutôt faible.

Quels sont les mesures d’hygiène en magasin ?
Dans les magasins, les distributeurs doivent mettre en place un certain nombre de mesures  :

  • les caisses seront équipées de vitres en plexiglas ;
  • des vigiles seront recrutés pour organiser les files d’attente selon les consignes de biosécurité (intervalle d’au moins un mètre entre les personnes) ;
  • du gel hydroalcoolique sera mis à disposition de la clientèle
  • une matérialisation des distances au niveau des caisses à respecter entre les personnes
  • et respecter tous les gestes barrières

Mais il faut faire appel au civisme et à la responsabilité de chacun d’entre nous car cette épreuve ne sera gagnée que si individuellement nous faisons un effort.

Articles relatifs

Coupures d’Eau

UFC Que Choisir Occitanie

Déclaration de revenu : du nouveau

Tarif réglementé du gaz et la Loi Pacte

UFC Que Choisir Occitanie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +