Energie

ERDF et le compteur Linky

D’ici 2020 les compteurs électriques vont être remplacés par les nouveaux compteurs Linky, mesure que le 1er ministre présente comme « un instrument concret en faveur des économies d’énergie et du pouvoir d’achat ».

L’UFC Que Choisir estime que l’expérimentation menée en Indre-et-Loire et à Lyon n’a pas prouvé la promesse d’ERDF du suivi de la consommation en temps réel par le consommateur. L’UFC ne cesse de réclamer cet affichage dans le lieu de vie à savoir un petit écran placé à l’entrée ou dans la cuisine qui permettrait aisément au consommateur de surveiller la consommation des appareils en service (Que Choisir n° 484).

Par ailleurs le compteur risque de coûter très cher aux consommateurs. D’après l’étude que vient de mener l’UFC-Que Choisir sur 201 foyers, 37% des ménages consomment occasionnellement au-delà de leur puissance d’abonnement. Avec les anciens compteurs cela n’a aucune importance car ils supportent les dépassements ponctuels de puissance mais à contrario Linky sera programmé pour une puissance d’abonnement et le moindre dépassement le fera disjoncter. Beaucoup de consommateurs seront obligés de passer à une puissance supérieure ce qui est tout bénéfice pour EDF et ses concurrents.

C’est pourquoi L’UFC-Que Choisir demande une refonte de la grille tarifaire d’abonnement au kVA près et non par palier de 3kVA comme actuellement. Ces ajustements de puissance seraient simples à effectuer car ils se feraient à distance, sans coût d’intervention.
QUE CHOISIR n° 517 – page 8
QUE CHOISIR n° 518 – page 58-59

 

Articles relatifs

LINKY, les consommateurs oubliés

UFC Que Choisir Occitanie

Comparateur Gaz et Electricité gratuit

UFC Que Choisir Occitanie

Brûlures au GPL

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +