Santé

Consultation télétransmission

Consultation à 23,50 € L’UFC-Que Choisir refuse le numéro d’illusionniste de la CSMF qui tend à masquer l’aversion de certains médecins à la télétransmission

La Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF) recommande à ses membres de répercuter sur les patients ne présentant pas leur carte Vitale la taxe de 0,50 € sur les feuilles de soins papier. L’UFC-Que Choisir refuse cette pratique, et appelle l’UNCAM à prendre toute mesure utile pour faire respecter les tarifs de consultation prévus par la Convention nationale qui la lie aux médecins.

Malgré les aides financières dont ils bénéficient, encore 27 % des médecins généralistes et 41 % des spécialistes refusaient en 2009 d’utiliser la télétransmission des feuilles de soin, ce qui engendre un surcoût de 200 millions d’euros par an pour l’Assurance-Maladie et un délai de remboursement accru pour le patient.

C’est dans ce cadre qu’a été introduite au 1er janvier 2011 une taxe de 0,50 € par feuille de soin papier. Afin de prémunir les praticiens contre toute pénalité liée à l’oubli ponctuel de la carte par leurs patients, la taxe ne s’applique qu’au-delà de 25 % d’utilisation de feuilles de soin papier sur l’année.

La CSMF appelle pourtant ses membres à pratiquer un tarif de consultation à 23,5 € pour les patients sans carte Vitale. Cela revient à faire supporter aux patients le refus, par certains médecins, de pratiquer la télétransmission, qui permet pourtant une baisse de 85% des frais de gestion.

Rappelons qu’en signant une convention avec l’Assurance Maladie, les médecins en secteur 1 s’engagent à respecter le tarif opposable de consultation, aujourd’hui fixé à 23 € chez le médecin généraliste. En contrepartie, la collectivité prend en charge une partie des cotisations sociales des professionnels de santé, pour un coût total de près de 2 milliards d’euros par an, soit 46 % du déficit de l’Assurance Maladie en 2008.

Refusant ce qui s’apparente à une mascarade, l’UFC-Que Choisir :

  • Appelle l’UNCAM à faire respecter les termes de la Convention nationale qui la lie aux médecins.
  • Demande à l’ensemble des médecins d’entrer dans l’histoire numérique, en adoptant la télétransmission.
  • Presse la CSMF de revenir sur son mot d’ordre inadmissible.

source : www.ufcquechoisir.org

Articles relatifs

Pétition interdiction du glyphosate

Les antibiotiques trop automatiques

Cataracte : l’importance de l’entretien avec votre chirurgien

UFC Que Choisir Occitanie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +