Thématiques

Aérien : indemnisation et correspondance ratée

La Cour de Cassation l’a confirmée le 2/04/2014, la protection des voyageurs prévue par la Convention de Montréal s’applique dorénavant aux vols intérieurs et aux vols internationaux.
Ainsi, lorsqu’un passager rate sa correspondance car son vol a eu du retard, il est en droit de demander le remboursement intégral du prix des nouveaux billets qu’il a été obligé de racheter, au transporteur qui est en cause.

Que Choisir de juillet/août 2014 n° 527, page 10

Articles relatifs

Mobilisation pour une région OCCITANIE sans perturbateurs endocriniens

UFC Que Choisir Occitanie

Les escroqueries sur le WEB

UFC Que Choisir Occitanie

Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune

UFC Que Choisir Occitanie