Santé

Santé

L’agroalimentaire et la sante

A partir du 14 décembre 2012, les industriels dans l’agroalimentaire ne pourront plus prétendre sans preuve que leurs produits sont bons pour la santé. Donc fini les allégations gratuites sans passer par la case AESA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) qui sera la seule instance à pouvoir donner l’agrément .

QUE CHOISIR n° 508 – novembre 2012, page 29

 

Articles relatifs

Qualité de l’eau à AUCH

Mobilisation pour une région OCCITANIE sans perturbateurs endocriniens

UFC Que Choisir Occitanie

Consultation télétransmission

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +