Télécoms Thématiques

NUMERICABLE et la notion d’illimitée

La campagne concernant « les limites de l’illimité » lancée début 2012 par l’UFC-Que Choisir a visiblement payé.

NUMERICABLE a été condamné à une amende de 30 000 € par le Tribunal de grande instance de Meaux pour abus du terme « illimité » de ses offres de forfaits illimités mais  qui dans les conditions générales de vente étaient plafonnés à 500% de l’usage moyen d’un abonné pour les consommations et 200% pour les SMS (selon nos calculs 14 heures d’appel et 591 SMS par mois).

Cette décision est susceptible d’appel.

 

 

Articles relatifs

Guide des vacances N° 2

HSBC France condamné pour pratiques commerciales trompeuses

Pannes de voiture à répetitions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +